Compagnie Saint-Guilhem

Sigle / nom court: 

Compagnie Saint-Guilhem

Présentation: 

La Compagnie Saint-Guilhem est une association (loi 1901) ayant pour double objectif la reconstitution historique et la pratique martiale du Moyen Âge.

Nos tentatives de reconstitution se veulent sérieuses et correspondent à une démarche uniquement fondée sur des sources primaires (archéologiques, iconographiques, lapidaires et manuscrites contemporaines), ou secondaires provenant des travaux des historiens et des archéologues. Ces sources sont analysées, puis interprétées, pour proposer des reconstitutions fidèles et originales, les plus proches possible de la réalité historique, telles que les hommes et les femmes pouvaient la vivre au cours du Moyen Âge.

La connaissance du combat médiéval repose sur un ensemble de manuscrits parvenus jusqu'à nous depuis les XIVe et XVe siècles. Si le phénomène de passage à la postérité par l'écriture et, dans une certaine mesure, de codification remonte bien à la fin du Moyen Age, il n'en est pas ainsi pour les arts martiaux eux-mêmes. Ceux-ci reposent sur une tradition ancienne, mûrie, ou, du moins qui tend à s'élaborer au cours des générations précédentes.

Démarche: 

L’Etude Expérimentale du Combat Médiéval

Même s'ils sont très divers, dispersés et plus lacunaires, des éléments permettent une approche des affrontements de la fin du XIIe au début du XIVe siècle, c'est-à-dire jusqu'à l'apparition du premier traité d'arme connus, le Liber de Arte Dimicatoria (Royal Armouries MS. I.33). Les entraînements se basant sur l'expérimentation essayent donc de remonter à cette génèse de l'escremir. Le pratiquant trouvera ainsi une formation multiple. D'une part, les cours, par divers exercices, permettent une appréhension technique, physique et psychologique du combat médiéval. De l'autre, les membres pourront accéder aux sources et travaux des chercheurs. Ainsi, Histoire et Sport s'unissent pour donner une vision martiale la plus complète possible de cette période riche. Nos entraînements se basent sur l’étude de ses précieuses sources primaires mais aussi sur l’analyse qu’en font certains auteurs actuels. Les cours ont pour objectif de transmettre les aspects physiques, techniques et psychologiques du combat médiéval.

L’Etude non expérimentale du Combat Médiéval

De nombreux traités sur les techniques de combat pratiquées au XIVe et XVe siècle sont bien connus aujourd’hui. Plusieurs manuscrits des Maîtres de cette époque nous sont en effet parvenus (cf). Et, au fil des siècles suivant, de nombreux maîtres d’armes ont analysé et relayé ce savoir médiéval (cf). Cette somme de connaissances sur les arts martiaux pratiqués au moyen age constitue un ensemble important ; traversé par de nombreuses écoles et traditions différentes.

Effectif: 

6

Recrutement: 

Minimum 18 ans

Localisation: 

Montpellier (Hérault - 34)

Contact: 

Christine Haas-Fraile
09 54 55 55 15

Fédération: