Amhe enfants

Pour tout ce qui ne concerne pas les AMHE.
Avatar de l’utilisateur
Messages: 71
Inscription: Sam 23 Aoû 2014 20:05
Localisation: Dans les Combrailles, Auvergne.

Amhe enfants

Messagepar Talièsïn » Ven 4 Déc 2015 21:28

J'ai un jeune de 13 ans qui est venu à l'entraînement hier soir, il a participé à la séance et semble intéressé. Il m'a même semblé bien doué, bien à l'écoute et a bien assimilé les bases que l'on à survolées afin de lui montré en gros ce qu'est le combat à l'épée longue.
Du coup cela soulève quelques questions de ma part. Comment faire faire des AMHE à un enfant? On va quand même pas lui filé le MS 3227A et lui dire "potasse pour la semaine prochaine." Ca deviens donc des "cours d'escrime historique"? Qui parmi vous à des enfants dans leurs cours? Comment gérez vous les séances? Deux heures ça me semble long pour un gamin...

Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur
Messages: 861
Inscription: Mar 29 Nov 2011 09:48
Localisation: Couëron

Re: Amhe enfants

Messagepar Simon » Sam 5 Déc 2015 09:00

Dans les 4 associations dont j'ai été membre, les mineurs n'ont jamais été autorisé a être membre et a participer aux entrainements. Pour des raisons de responsabilité / assurance ...
Au mieux occasionnellement des initiations pour mineurs avec épée en mousse, lors de fêtes style kermesse.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 71
Inscription: Sam 23 Aoû 2014 20:05
Localisation: Dans les Combrailles, Auvergne.

Re: Amhe enfants

Messagepar Talièsïn » Sam 5 Déc 2015 22:05

Tu pourrais m'éclairer niveau responsabilité/assurance?

Messages: 139
Inscription: Jeu 1 Mar 2012 09:26

Re: Amhe enfants

Messagepar Denis » Dim 6 Déc 2015 10:00

Le mineur s'inscrit avec une autorisation parentale, qui est surtout un transfert de responsabilité des parents vers le president de l'asso.
Comme faire faire du sport à quelqu'un qui n'a pas finit sa croissance c'est un peu spécifique, j'imagine qu'il y a une specificité pour l'assurance.

En tout cas, les "profs" amhe et/ou presidents d'asso n'etant en general pas des professionnels de l'enseignement sportif, il veulent pas prendre de risque, d'autant plus s'ils sont responsables.
En tout cas quand j'ai eu une mineure de 17 ans, j'ai fait extremement attention (cad un poil plus que pour les autres) à ses protections et ce qu'elle faisait

Avatar de l’utilisateur
Messages: 65
Inscription: Jeu 22 Nov 2012 08:43
Localisation: Reims

Re: Amhe enfants

Messagepar Aurélien N. » Dim 6 Déc 2015 11:40

denis de la CATA a écrit:En tout cas, les "profs" amhe et/ou presidents d'asso n'etant en general pas des professionnels de l'enseignement sportif, il veulent pas prendre de risque, d'autant plus s'ils sont responsables.



Le mineur, c'est une galère niveau responsabilités et assurances ! Après, à Ex Machina, on fait des sessions d'initiations avec des jeunes (on en a eu de 6 à 15 ans) et même si le facteur risque est présent, comme dans toute pratique physique, ça fonctionne bien !

My two cents, si le mineur est intéressé, ne lui ferme pas la porte, va discuter avec les parents de ce que tu fais, etc. Ils verront que tu n'es pas un charlot et prendront la décision à la fin en connaissance de cause. Par contre, le mieux est de leur expliquer que, faute de cadre suffisant, tu refuses de prendre toute responsabilité dans un éventuel accident et que ce sera l'assurance scolaire (parties activités) du gamin qui devra prendre en charge mais que ta structure ne peut te permettre un accompagnement du gosse en cas de pépin.

On n'a pas de mineur à l'association mais on n'est pas fermés à un recrutement de jeunes. Juste qu'on les traitera comme des adultes: s'il y a accident, il règle ça de leur côté. L'association propose une structure et des infrastructures pour la pratique, rien d'autre :)
Aurélien N.
Association Ex Machina - AMHE à Reims - SITE / FACEBOOK
Délégué CA FFAMHE région Grand Nord Est.

Messages: 192
Inscription: Jeu 7 Mar 2013 15:09

Re: Amhe enfants

Messagepar ctrlx » Dim 6 Déc 2015 17:33

Aurélien N. a écrit:le mieux est de leur expliquer que, faute de cadre suffisant, tu refuses de prendre toute responsabilité dans un éventuel accident

:shock: :shock: :shock:
Dire qu'on "refuse de prendre toute responsabilité dans un éventuel accident" (et avec la variation : "il règle ça de leur côté"), moi, parent, je me dis tout de suite que j'ai à faire à des gens pas sérieux, qui sont, selon leurs propres propos, des irresponsables.

Aurélien N. a écrit:Juste qu'on les traitera comme des adultes: s'il y a accident, il règle ça de leur côté.

:shock: :shock: :shock:
Moi, quelqu'un qui dit cela, je le traite comme un enfant. Car cela tient simplement de la pensée magique.
C'est une vision extrêmement naïve des choses : tu décides unilatéralement que tu n'auras aucune responsabilité, et que les mômes en cas de problème, c'est le même régime que les adultes.
Le problème, c'est que la réalité existe, et que cela ne se passera pas comme cela.

Aurélien N. a écrit:ce sera l'assurance scolaire (parties activités) du gamin qui devra prendre en charge.


:lol: :lol: :lol: :x :x :x :o :o :o :shock: :shock: :shock: :oops: :oops: :oops:

Tiens, prends par exemple un contrat d'assurance scolaire de la MAE : https://www.mae.fr/document/N-5PI-CPA-L-04-15.pdf
En page 2, à propos des assurances scolaires de base les plus simples : "Scolaire Simple et Scolaire Plus : les garanties sont acquises seulement au cours de l'activité scolaire".
Donc ? Tu dis quoi le jour où il y a un pépin aux parents ? Désolé mais effectivement, on n'est pas un établissement scolaire.

Je rappelle pour mémoire que "Tout organisateur d'activités sportives a l'obligation de souscrire des contrats collectifs d'assurance couvrant la responsabilité civile de tous les participants."
Alors est-ce que la FFAMHE en est toujours à nier que son activité est sportive, et que du coup, les associations ne se considèrent pas comme sportives et ne respectent pas cette obligation ?
Parce que là, vous allez déchanter le jour où il y aura un problème.

Aurélien N. a écrit:ta structure ne peut te permettre un accompagnement du gosse en cas de pépin.


Cela veut dire quoi "pépin" ? Il faut être sérieux un peu : on peut aller du gros bleu à la cheville foulée, de la luxation d'une épaule au traumatisme crânien, de l’œil crevé au mort. Et puis, on peut avoir le môme qui balance son épée dans une prise électrique et s'électrocute, ou met le feu dans les vestiaires, ou crève l’œil de son partenaire lors d'un exercice, ou s'énerve et tente de décapiter son adversaire.
Et là, tu dis : ah ben désolé, on vous avait prévenu qu'on avait pas le niveau d'encadrement nécessaire, qu'on est irresponsable, et que vous pouvez vous démerder : donc désolé, mais on ne peut pas venir à l'enterrement.
Honnêtement, tant que ce sont des petites broutilles gentilles, cela n'ira pas très loin, mais le jour où ce sera grave, prépare-toi à passer plus qu'un sale quart d'heures, mais quelques sales années.

Je me souviens d'un guignolo qui faisait faire de l'escrime artistique à des ados d'une petite dizaine d'années... avec des armes bien pointues... Je le verrais bien devant un juge expliquer : "mais monsieur, pourtant, je leur avais bien dit de ne pas viser les yeux et de ne pas se fendre"... :lol:

Il faut réfléchir un peu à tout ce qui peut se passer, et ensuite, voir où sont les responsabilités, pénales, civiles, de qui, et où sont les assurances (et leur garantie ou pas).
Accueillir des mineurs demandent une intense réflexion sur ce qu'on peut leur faire faire et sur ce qu'on ne doit pas leur faire faire. Et en plus, il faut distinguer les âges.
Là, c'est un boulot que la FFAMHE devrait faire.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 63
Inscription: Lun 21 Sep 2015 09:04
Localisation: Cholet (49)

Re: Amhe enfants

Messagepar Romudlog » Dim 6 Déc 2015 20:37

Très bonne question qui est soulevée ici, puisqu'on a eu le cas à Orléans.
Un jeune aux cheveux longs âgé de 15 ans, tout menu, frêle et bercé d'heroïc-fantasy:
- l'instructeur de combat viking a refusé (pour des raisons de potentiel physique) de l'admettre dans ses cours
MAIS
- l'instructeur d'épée longue allemande a accepté, poussé par le président du club qui voie une licence supplémentaire et une forme d'éducation pour ce jeune.

J'ai, pour ma part, également refusé de l'admettre pour les cours d'épée longue italienne pour la simple et bonne raison que les AMHE ont été développés pour des personnes adultes et que nous utilisons des armes pour adultes (oui, je suis un peu vieille école).
Au-delà de ça, je pense que tout art martial qui n'occasionne pas un défoulement ludique au-travers de l'apprentissage (et qui exige donc une bonne dose de sérieux et de concentration) ne sied pas à un public mineur.
J'ai expliqué cela de vive-voix à son père, qui a très bien compris la chose.

Bon, je vous parle de ça c'était il y a 3 mois, alors qu'en est-il aujourd'hui?
Ben ce jeune ne vient qu'une fois par semaine, a du mal à garder sa concentration sans déconner avec sa feder (oui oui!) et l'instructeur qui l'a accepté dans son cours a toutes les peines du monde à lui transmettre des techniques pédagogiques pour lui apprendre à maîtriser sa lame et à se préserver.
Du côté de ses partenaires, pas évident du tout de lui expliquer que ses coups portés finissent par agacer (en plus de lui expliquer que ses ouvertures sont des faiblesses) et qu'une situation de combat n'a rien à voir avec l'étude d'une technique arrêtée...sans l'envie de "se lâcher".

Messages: 139
Inscription: Jeu 1 Mar 2012 09:26

Re: Amhe enfants

Messagepar Denis » Mar 8 Déc 2015 17:56

Romudlog a écrit:Un jeune aux cheveux longs âgé de 15 ans, tout menu, frêle et bercé d'heroïc-fantasy:

C'est mal ?

Romudlog a écrit:- l'instructeur de combat viking a refusé (pour des raisons de potentiel physique) de l'admettre dans ses cours

Faut-il comprendre qu'il ne recrute que des grands balaises ?
A poitiers on a des filles, certaines moins physiques, et ça pose pas de souci, même pour le port du bouclier viking.
En fait, ça oblige à se limiter (pas juste lui rentrer dedans), donc bosser plus technique

Romudlog a écrit:J'ai, pour ma part, également refusé de l'admettre pour les cours d'épée longue italienne pour la simple et bonne raison que les AMHE ont été développés pour des personnes adultes et que nous utilisons des armes pour adultes (oui, je suis un peu vieille école).

Question aux historiens : sur les périodes du XV et XVIeme siècle européen, les enfants destinés à embrasser une carrière militaire (les nobles ?) commençaient leur apprentissage à l'âge adulte ?

Romudlog a écrit:Au-delà de ça, je pense que tout art martial qui n'occasionne pas un défoulement ludique au-travers de l'apprentissage (et qui exige donc une bonne dose de sérieux et de concentration) ne sied pas à un public mineur.

Ça, ça dépend uniquement de votre pratique.
Je crois me souvenir que pierre-al avait vanté les dussack en cuir pour justement la pratique défoulatoire des plus fougueux

Romudlog a écrit:Ben ce jeune ne vient qu'une fois par semaine, a du mal à garder sa concentration sans déconner avec sa feder (oui oui!) et l'instructeur qui l'a accepté dans son cours a toutes les peines du monde à lui transmettre des techniques pédagogiques pour lui apprendre à maîtriser sa lame et à se préserver.

Comme quoi l'enseignement ça s'improvise pas :)
Moi j'ai plus de mineurs, mais j'ai du mal avec un gars et une fille qui déconnent tout le temps ensemble. J'me retrouve carrément à devoir les séparer pour qu'ils perturbent pas tout le monde. Pourtant, ils ont passé 20 ans :)

Romudlog a écrit:Du côté de ses partenaires, pas évident du tout de lui expliquer que ses coups portés finissent par agacer (en plus de lui expliquer que ses ouvertures sont des faiblesses) et qu'une situation de combat n'a rien à voir avec l'étude d'une technique arrêtée...sans l'envie de "se lâcher".

J'ai le même ! Sauf qu'il a 23 ans..

Avatar de l’utilisateur
Messages: 63
Inscription: Lun 21 Sep 2015 09:04
Localisation: Cholet (49)

Re: Amhe enfants

Messagepar Romudlog » Mar 8 Déc 2015 22:59

On va répondre par citation, si tu le permets Denis! :)

denis de la CATA a écrit:C'est mal ?


Non, du tout! Si ce n'est que la pratique des AMHE, de par le sérieux qu'ils demandent et la visée qu'ils cherchent à développer, me semblent assez éloignés de ce que peut véhiculer l'univers heroïc-fantasy. Je fais un parallèle avec ce que m'avait dit un enseignant de kung-fu une fois: nombreux sont ceux qui se sont inscrits en clubs suite à la sortie des trois films "Matrix", avec au bout de quelques mois ce sentiment que la réalité était toute autre...

denis de la CATA a écrit:A poitiers on a des filles, certaines moins physiques, et ça pose pas de souci, même pour le port du bouclier viking.
En fait, ça oblige à se limiter (pas juste lui rentrer dedans), donc bosser plus technique


Il y a aussi des filles, chez nos vikings, dans le groupe de pratiquants (et bizarrement, elles semblent chez nous plus attirées par cette forme de combat, pourtant plus "physique" ou "contact", que par l'épée longue!)


denis de la CATA a écrit:Question aux historiens : sur les périodes du XV et XVIeme siècle européen, les enfants destinés à embrasser une carrière militaire (les nobles ?) commençaient leur apprentissage à l'âge adulte ?


Je suis d'accord qu'il y en avait. Mais pas dans les sources que j'étudie pour ma part, ce qui demande donc à développer des méthodes d'apprentissage spécifiques.
Je crois d'ailleurs savoir que cet objet ferait partie d'un stage instructeurs à venir... (encore en projet)


denis de la CATA a écrit:Ça, ça dépend uniquement de votre pratique.
Je crois me souvenir que pierre-al avait vanté les dussack en cuir pour justement la pratique défoulatoire des plus fougueux


Je suis d'accord, mais je ne vois pas du tout les AMHE comme un défouloir, justement (les enfants, eux, ont besoin de se défouler au-travers de la pratique sportive).


denis de la CATA a écrit:Comme quoi l'enseignement ça s'improvise pas :)
Moi j'ai plus de mineurs, mais j'ai du mal avec un gars et une fille qui déconnent tout le temps ensemble. J'me retrouve carrément à devoir les séparer pour qu'ils perturbent pas tout le monde. Pourtant, ils ont passé 20 ans :)

denis de la CATA a écrit:J'ai le même ! Sauf qu'il a 23 ans..


Comme quoi l'enseignement ça ne s'improvise pas, effectivement! (parfois, ce n'est pas une question d'âge...) ;)
Après, je pense aussi que cette question des AMHE pour les enfants relève de critères personnels. Certains instructeurs vont y voir une opportunité ou un intérêt, d'autres seront purement et simplement dans la négative. Libre à chacun mais quelque chose me dit que le sujet restera ouvert au débat pour un bon moment encore.

Messages: 139
Inscription: Jeu 1 Mar 2012 09:26

Re: Amhe enfants

Messagepar Denis » Mer 9 Déc 2015 00:26

Romudlog a écrit:Si ce n'est que la pratique des AMHE, de par le sérieux qu'ils demandent et la visée qu'ils cherchent à développer, me semblent assez éloignés de ce que peut véhiculer l'univers heroïc-fantasy.

En somme, c'est complètement lié à ta vision des amhe (et à tes a priori sur le medfan)

Romudlog a écrit:Il y a aussi des filles, chez nos vikings, dans le groupe de pratiquants (et bizarrement, elles semblent chez nous plus attirées par cette forme de combat, pourtant plus "physique" ou "contact", que par l'épée longue!)

Alors je ne saisis pas le problème pour lui faire faire du viking. Meme fluet, il peut tenir un bouclier (à sa taille et mince pour etre léger)
Mais chez nous aussi, les filles préfèrent le viking, ou l'épée longue axée sport :)


Romudlog a écrit:Je suis d'accord qu'il y en avait. Mais pas dans les sources que j'étudie pour ma part, ce qui demande donc à développer des méthodes d'apprentissage spécifiques.
Je crois d'ailleurs savoir que cet objet ferait partie d'un stage instructeurs à venir... (encore en projet)

Intéressant !

Romudlog a écrit:Je suis d'accord, mais je ne vois pas du tout les AMHE comme un défouloir, justement (les enfants, eux, ont besoin de se défouler au-travers de la pratique sportive).

Les amhe ne sont pas QUE un défouloir, bien sur. Mais je suis convaincu que ça peux en faire partie.
Par exemple la boxe francaise XIXeme : je crois me souvenir que le projet pallas de la ffamhe a fait numeriser un traité comme ça, donc ça doit être des amhe :)
Niveau pratique défoulatoire, il y a du potentiel, non ?
L'épée longue, par l'application des techniques étudiées face à une opposition non consentante, peut également être défoulatoire
(Je me demande si chez lichtenauer il y a pas un truc genre "l'art sans la pratique n'est rien")

Romudlog a écrit:Comme quoi l'enseignement ça ne s'improvise pas, effectivement! (parfois, ce n'est pas une question d'âge...) ;)
Après, je pense aussi que cette question des AMHE pour les enfants relève de critères personnels. Certains instructeurs vont y voir une opportunité ou un intérêt, d'autres seront purement et simplement dans la négative. Libre à chacun mais quelque chose me dit que le sujet restera ouvert au débat pour un bon moment encore.

Je pense qu'il était ouvert avant la ffamhe et qu'il va continuer :)
Je suis convaincu que la perennité d'une activité passe par les jeunes. Et également par une vraie formation d'enseignement adéquate
(Mais à plus court terme je me satisfais pleinement de pouvoir être "encadrant informel, imparfait et ouvert à la critique" sans qu'on me l'interdise :) )

Suivante

Retourner vers Divers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités